VERSION/PAPIER

Blog communautaire a visee participative

La BM du Seigneur de Jean-Charles Hue

Chez les Yéniches, la vie s’écoule comme elle peut, entre bastons, grillades à la fraîche et vol de véhicules motorisés. Fred Dorkel est l’un deux. Yéniche à grosses doudounes tatouées, respecté et craint par les siens, le vol de bagnole est son principal gagne-pain. Mais un soir, un envoyé du Seigneur apparaît et lui laisse son clébard en cadeau. Révélation pour Fred les grosses doudounes, sa vie bascule, il décide de changer de vie et de devenir un bon chrétien.

La BM du Seigneur est un étrange voyage entre documentaire et fiction, loin de la caricature et du folklore, une immersion totale dans la vie de ces propriétaires de caravanes sur fond d’intrigue surréaliste. Ce n’est pas la beauté que filme Jean-Charles Hue mais une réalité âpre et sans esbroufe. On se bastonne entre cousins pour l’honneur de son père, on échange des flingues contre des bagnoles, on choure des motos, on prie le Seigneur, on bouffe des merguez, on survit comme on peut et on est loin de Couscousriza et de son bordel de l’Est. 

Une des “faiblesses” du film reste tout de même linguistique. Les Yéniches parlent une langue bigarrée, argotique, et leur accent est tranchant comme un tesson de bouteille. En somme, on pane une phrase sur deux.

Vous en apprendrez plus en téléchargeant le dossier de presse sur le site du film: La BM du Seigneur.

Alain&Alain

  1. versionpapier a publié ce billet